J07- Mardi 16 juillet 2019

Levé 5h45. Pluie 30′ vers 5h. Temps couvert, léger vent.

On plie le camp et partons vers 8h30.
Zone humide (WP47) : tadornes, Goéland mongol, Bécasseaux à queue pointue.
En route : Vautour moine, 1 Renard corsac.

Nous arrivons à Choïbalsan (65 km vers le sud) à 10h (WP48). On prend du carburant.

Nous passons près d’un immeuble soviétique dont le chantier a été abandonné et qui est un nichoir géant à martinets.
Arrêt déjeuner près d’une zone humide (WP49) avec peu d’oiseaux.

L’après-midi,nous entamons une longue route de 245 km vers l’est pour rejoindre le lac Buir.
Cette partie steppique de la Mongolie est quasi inhabitée car il n’y a pas d’eau donc pas de puits : c’est la « Meinengyin Tal ».
On croise sur cette route de nombreux puits de pétrole, apparemment exploités par les chinois.

En route : Faucons sacres (au moins 10), Aigle des steppes, Buses de Chine, Demoiselles, Busard Saint-Martin.
Nous longeons sur une grande distance des poteaux électriques sur lesquels se posent les rapaces.

Nous arrivons au lac Buir vers 19h. Nous installons le camp sur une zone où subsistent les traces d’un ancien aménagement (touristique ?), avec des ronds de sols en ciment et des déchets divers.

Post a Comment

Your email is never published nor shared.